cogito

Une tentative de pensée personelles pour toutes les raisons et aucune à la fois. Ne posez pas de questions, lisez et après je suis ouvert à toute réflexion

19 avril 2005

Constitution - Chapitre 2

UNE TECHNIQUE POUR SE FORGER UN AVIS


Au fur et à mesure, j’entends quelques bruits, par-ci par-là sur la constitution. Il semblerait que je devrais voter. Oui mais voter pour quoi ? Alors j’ai décidé, en tant que jeune citoyen responsable de m’informer. Et là, premier problème. Les médias classiques en parlent peu ou alors de façon très peu passionnante. Déjà, il ressort une chose. Ce texte est incompréhensible, long, truffé de références souvent inconnues pour moi, bref va falloir trouver une technique d’approche.

    Ma technique est simple. Ce texte, je ne l’ai pas lu, je ne le lirais sûrement jamais en entier. Seulement, d’autres l’ont fait pour moi (ils ont le temps, c’est bien…). Résultats de ces lectures : des avis favorables et d’autres beaucoup moins… Alors, j’ai trouvé ma technique. Je vais lire, je vais voir ce que tous ces gens ont à dire. Mais je vais surtout voir partout là où ça pourrait être crédible (vous comprendrez, j’enlève les Le Pen et compagnie qui ont plus d’intérêts personnels dans l’affaire qu’autre chose). Donc finalement, cela revient à confronter arguments du oui et arguments du non. Pour cela ? Internet principalement puisque c’est là où peut avoir les prémices de liberté sur ce qu’on va lire.

    Pour le début, sans rentrer réellement dans les détails, je me rends compte que les arguments du oui portent essentiellement sur la nécessité d’un traité et non pas sur CE traité lui-même. Et puis il ressort une certaine « évidence » qui dit que de toute façon, on ne peut que voter oui. Et puis en face, il y a les arguments du non, qui ont du mal à se faire entendre, mais qui eux portent sur le texte lui-même. Résultats des courses ? Me voilà devenu indécis, bien je suis bien barré tiens.

Revenir à l'index


Posté par Thesee à 21:10 - Une histoire de constitution - Videz votre coeur plus de 0 fois - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire